Règle 9. Tous les livres et écrits qui traitent de divination par la terre, l’eau, l’air, le feu, d’interprétation des rêves, de chiromancie, de nécromancie, ou dans lesquels il est question de sortilèges, de la fabrication de poisons, d’augures, d’auspices, de formules magiques, sont absolument condamnés.

Les évêques cependant veilleront avec diligence à ce qu’on ne lise ou ne possède pas de livres, de traités ou d’index d’astrologie judiciaire qui, s’agissant de succès à venir, d’éventuelles infortunes, ou de ces actions qui dépendent de la volonté humaine, osent affirmer que quelque chose de déterminé arrivera.

Pape Pie IV, Constitution Domini Gregis Custodiae, Règles tridentines, 24 mars 1564

Publicités