Les acclamations impériales sont une forme de laudes héritées de l’antiquité tardive catholique romaine, entonnées au cours d’une célébration liturgique confirmant la légitimité de tel souverain en tant que prince consacré selon le Christ comme protecteur de l’Eglise. Durant la période carolingienne, ces « Laudes Regiae » évoluèrent dans leur structure musicologique, dans une éblouissante salve de litanies célébrant aussi bien des saints que des rois pieux. Il est le plus long chant de la haute messe pontificale. Composé de six chants, il a servi au sacre des empereurs romains pendant des siècles. C’est avec ce chant liturgique que Charlemagne fut lui-même sacré en 800 après NSJC.

Sequentia (Benjamin Bagby, director) and Dialogos (Katarina Livljanić, director) perform « Christus vincit » (‘Laudes regiae’).

Christus vincit (‘Laudes regiae’)
Text: Paris, BNF, lat. 13149 ca. 796-800.
Melody: reconstruction by K. Livljanić
based on Paris, lat. 1118, ca. 990.

Publicités