Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Le séminaire de la Très Sainte Trinité (Floride) est en Amérique du Nord, l’un des rares centres de formation pour les futurs jeunes prêtres fidèles à l’orthodoxie magistérielle de l’Eglise catholique. Le séminaire a décidé de publier une série de vidéos afin de donner l’occasion à ses jeunes séminaristes l’occasion de présenter leur parcours et les raisons pour lesquelles ils ont décidé de donner leur vie pour Notre Seigneur.

kdkjd

Parmi ces derniers entretiens, celui du jeune séminariste vendéen Henry de la Chanonie nous a particulièrement intéressés. Voici un extrait du propos de ce jeune homme d’à peine 20 ans, mais d’une lucidité et d’une mesure qui fait énormément défaut en France, notamment chez les « traditionnalistes » comme chez les conciliaires et leur fausse charité :

Epikeya : Toujours à propos de la France, on parle beaucoup actuellement des problèmes regardant les migrants, la situation politique semble toujours être cause de troubles et de détresse populaire actuellement. En tant que français, quelles solutions préconisez vous en matière de conversion, d’apostolat parmi ces musulmans (issus de l’immigration de masse) ?

H. de la Chanonie : Je pense que les musulmans se convertiront massivement, mais avant toute chose, il faut comprendre que [la situation actuelle, ndt] est une punition pour la France apostate qui depuis la révolution « française » a abandonné la foi et même toute « culture » catholique. C’est donc une punition et Dieu ne permettra certainement pas [dans l’état actuel des choses, ndt] une conversion massive des musulmans, bien au contraire. Toutefois, je pense qu’au niveau individuel, les musulmans sont très impressionnés par l’exemple que vous pouvez leur renvoyer [en tant que catholique fidèle de l’orthodoxie, ndt]  et c’est la raison pour laquelle le Novus Ordo est si néfaste. C’est donc pourquoi je pense que le plus important est d’être en mesure [en tant que catholique] de donner un excellent exemple, de vivre vraiment une vie de catholique devant eux [les musulmans], sans aucune peur d’eux.

Ici, l’interviewer interroge particulièrement Henry de la Chanonie sur la question de la crise migratoire. Au lieu de tomber dans le réactionnisme que l’on observe le plus souvent chez les traditionnalistes, ce jeune catholique vendéen nous livre une vision pondérée et logique de la situation, rappelle qu’il s’agit d’une punition pour la France et surtout les français, à cause de leur apostasie, à cause des politiques criminelles de ses gouvernements depuis deux siècles, il rappelle aussi qu’il faut refuser l’islamophobie ou la xénophobie, réactions primaires et populistes, mais au contraire, consolider les communautés catholiques, consolider notre Foi, car les derniers catholiques doivent donner l’exemple, par leur mode de vie, aux musulmans comme aux français tombés dans l’athéisme. Enfin, Henry de la Chanonie tient une vraie position de prêtre catholique français : La France a été missionnée pour convertir le monde. Elle fait tout le contraire depuis plus de deux siècles, d’où son insondable déchéance. Aujourd’hui, la réaction en France est largement portée par des factions populistes, de tradition « bleue » (républicaine) ou néo-droitière (identitaire), qui ne se situent aucunement dans la tradition catholique française. D’où, chez eux, une absence complète de sens hiérarchique dans le combat. Pour eux, c’est la nation première servie. Ou encore, la race première servie, pour les darwinistes sociaux. Ou encore, l’identité première servie. Mais quelle identité ? Quelle race ? Quelle nation ? Où est Dieu dans ce combat ? Le catholique français proclame comme Sainte Jeanne d’Arc : « Messire Dieu premier servi ».

Aussi, Henry de la Chanonerie ne s’éttone pas de l’aggravation croissante du châtiment : qui appelle à la conversion des musulmans ? Qui s’ocuppe de convertir ces migrants ? Comment l’abbé Guy Pagès, apologiste auprès des musulmans, mais grand admirateur des « papes » du Novus Ordo, explique-t-il cette situation ? Et l’absence de proséltysme de son église ?

Nous savons qu’en Allemagne, les sectes protestantes sont fort actives dans ce domaine, et obtiennent le plus souvent des « conversions » pour raisons d’opportunisme administratif. Mais il faut bien constater que d’une façon générale, les réactionnaires en France, se prétendant catholiques, préfèrent se ranger derrière la facilité imbécile des slogans remigrationistes (qui posent la question migratoire comme causale, centrale, prioritaire, alors qu’elle est une conséquence, une punition et secondaire par rapport à la question du régime), plutôt que de s’intéresser à la conversion du prochain, qu’il soit un migrant de culture musulmane ou un occidental décadent et apostat. Voici vraiment les missions qui nous attendent, nous français, laïcs comme clercs, pour les décennies qui arrivent. Et nous aurons un grand besoin de jeunes prêtres de la qualité du vendéen Henry de la Chanonie. Que l’Eternel lui accorde Ses grâces dans son parcours.

 

Yawm Al Masihi pour Argentinat.

Source : Epikeya, Most Holy Trinity Seminary

Publicités