[Saint-Louis, 24 octobre 2016] – Le démantèlement de la « jungle » de Calais a débuté aujourd’hui. Des centaines d’associatifs missionnés par le régime acheminent depuis hier des milliers de clandestins illégaux venus de toute l’Afrique et de tout l’Orient vers les campagnes françaises, où le gouvernement républicain a décidé de leur relocalisation. Le journaliste Armel Joubert des Ouches, pour Reinformation TV, a suivi ces événements dans le département de la Manche.

Ces images nous ont interpellés, comme la question migratoire qui est dans tous les esprits depuis des mois, sinon des années. Face aux associatifs de gauche ou d’extrême gauche, qui bénéficient de l’appui du régime, les citoyens qui tentent de protester contre l’immigration massive sont bien dépourvus. Bien sûr, à Calais, la situation était invivable et devenait même ingérable pour le gouvernement, surtout depuis les vagues de migrants provoquées par les guerres impériales soutenues par la république et l’Union Européenne depuis 2011. Mais dorénavant, le régime veut mettre fin à la jungle de Calais en déportant dans chaque région un certain nombre de migrants, et notamment dans les campagnes, dont les habitants commencent à se réveiller et à se mobiliser. On a vu, ces derniers mois, des conseils municipaux extrêmement houleux, où les citoyens les plus lisses se mirent à virer au rouge.

Les images rapportées par Armel des Ouches sont très illustratives de la situation de la France, non pas depuis un an, non pas depuis 40 ans (30, 40, 50 selon l’actualisation du discours frontiste) mais bien depuis deux siècles de régimes postrévolutionnaires. L’esprit catholique français, orthodoxe et aristocratique, ne peut pas se résoudre à éprouver beaucoup de sympathie, ni pour ces militants immigrationnistes, mais qui ont au moins le mérite d’assumer leur « idéologie », et encore moins peut-être, pour ces malheureux français qu’on voit sur ces images, avancer, drapeaux tricolores à la main, scander le misérable hymne révolutionnaire.

Des migrants chrétiens d'Ethiopie érigent une église provisoire dans la jungle de Calais en octobre 2015.

Des migrants chrétiens d’Ethiopie érigent une église provisoire dans la jungle de Calais en octobre 2015.

De quoi se plaignent-ils donc, encore une fois ? Sont-ce des migrants qui ont fait la révolution française ? Sont-ce les migrants qui ont mis en place cet exécrable régime de la Ve république ? Sont-ce des migrants qui ont mis aux commandes de l’état des Mitterrand, des Chirac, des étrangers comme Sarkozy ou des mécréants pervers tels Hollande ? Qu’on ne nous dise pas d’histoires à propos de mathématique électorale, du vote des allogènes, etc. Les français méritent largement leur châtiment actuel, qui est loin de prendre fin. Ou bien, ils reversent ce régime, ou bien ils continuent à le subir, comme leurs ancêtres –de souche, nous disons bien- le subisse, le tolère, le valide, le loue, depuis des décennies et des décennies.

Populistes de droite, démagogues de gauche s'affrontent stérilement. Pendant ce temps, non seulement les migrants passent, mais surtout, les régimes criminels européens se succèdent.

Populistes de droite, démagogues de gauche s’affrontent stérilement. Pendant ce temps, non seulement les migrants passent, mais surtout, les régimes criminels européens se succèdent.

Parmi ces migrants, il y a de nombreux chrétiens, d’Irak, d’Ethiopie, de Syrie. Ils n’ont fait l’objet d’aucune attention de la part du régime, ce qui n’est pas étonnant (les chrétiens de Syrie ont connu de nombreuses vexations pour obtenir des visas par exemple). Ils n’ont connu que l’accueil de quelques rares catholiques français. Mais pour le populiste patriotard-républicain, un migrant est un migrant, peu importe qu’il soit chrétien. Il ne s’imagine pas que cette africaine voilée qui prie dans une tente à Calais, est une chrétienne d’Ethiopie. On ne peut pas lui en vouloir, du moins pas davantage qu’à son alter ego, le français de souche immigrations, que l’on retrouve également dans cette vidéo. Associatif, « militant » des droits de l’homme, antifas violents, tous aussi ignorants des causes réelles de la situation. Que les français retournent à la pure foi catholique, ou qu’ils périssent par leur propre orgueil.

Yawm Al Masihi pour Argentinat.

Publicités