Mots-clefs

Né en Palestine, saint Hilarion fit ses études à Alexandrie et désireux d’embrasser une vie plus parfaite, il quitta tout pour suivre Jésus. La renommée de saint Antoine étant parvenue jusqu’à lui, il alla le trouver en Égypte.

1021hilariongreat

Ce Saint le retint deux mois auprès de lui pour l’initier à sa vie de pénitence et de contemplation. Puis remettant un cilice et un vêtement de peau à cet enfant de quinze ans, il lui dit : « Persévère jusqu’à la fin, mon fils ; et ton labeur te vaudra les délices du Ciel ».

Saint Hilarion retourna en Palestine et y institua la vie monastique. Après avoir bâti plusieurs monastères dont il fut, comme autrefois Moïse pour le peuple de Dieu, le législateur, il se retira dans l’île de Chypre, afin de fuir la multitude d’admirateurs que lui attirait l’éclat de ses vertus.

Il y mourut saintement à l’âge de quatre-vingts ans, vers l’an 372. Saint Jérôme s’est fait son historien.

Après l’ère des Martyrs auxquels l’Église avait exclusivement réservé les honneurs d’un culte public, on commença à placer sur les autels les serviteurs de Dieu qui, sans avoir eu la gloire de verser leur sang pour Jésus-Christ, s’étaient illustrés par leurs hautes vertus.

Saint Hilarion en Orient, et saint Martin en Occident, ouvrent la série de ces Saints que l’on désigne sous le nom de « Confesseurs ».

Source : Ligue Saint Amédée

Saint-Hilarion de Gaza ou Hilarion le Grand est né à Tabatha, en Palestine en 291, et il est mort en 371 à Chypre. Ses parents étaient païens et lui donnèrent le nom d’Eros (qui signifie désir), nom qui était souvent porté par des esclaves à l’époque romaine. Il fut envoyé enfant pour étudier dans les écoles d’Alexandrie en Egypte.

ilarione

Il étudia les philosophes païens et toutes les sciences profanes. Et notamment l’histoire de la célèbre Hypatie, fille de Théon d’Alexandrie, qui fut massacrée par des chrétiens. Il est devenu chrétien après avoir étudié avec saint Antoine, le grand «Père de anachorètes».

Hypatie, par Alfred Seifert

Hypatie, par Alfred Seifert

Malgré tout l’histoire d’Hypatie, vierge austère et « sainte » du paganisme, lui laissa une impression profonde qui survécut à sa conversion. Saint Hilarion soutenait qu’Hypatie était sauvée en raison de ses vertus, bien qu’elle n’ait pas la foi chrétienne. A 15 ans, il a décidé d’adopter la vie ascétique d’un ermite comme Saint Antoine.

Dans le désert, prés de la grande oasis de Thèbes, il menait une vie reculée où seule la lecture des Saintes Ecritures rythmait sa vie. Il existe encore aujourd’hui un couvent à cet endroit.

pse-tell-u-1

Sa vie d’ascète se partageait entre le travail de la terre et les méditations pieuses. La légende raconte que lors d’une vision, il vit une Sainte qui avait contribué à sa conversion lui présenter un bébé avec de charmants yeux noirs : Ondine. Saint Hilarion la bénit, et la sainte lui fit jurer de renoncer au monde afin qu’Ondine échappe aux embûches de l’ennemi du genre humain. Hilarion fit le serment. Après des années de privations par sa vie d’ermite, il rencontra de nouveau Ondine alors qu’elle était une jeune femme.

dominique_papety_-_temptation_of_saint_hilarion

La tentation de Saint Hilarion, par Dominique Papety

Elle l’accosta. Elle s’était éprise d’un homme qui l’avait trahit et pour qui elle avait perdu son état de grâce. Cependant qu’elle se confessait au saint, un serpent se jeta sur lui et le mordit. La blessure était douloureuse. Hilarion était très tourmenté par la grande beauté de Ondine.

Bien qu’épris par sa beauté, il l’amena dans le couvent de Sainte Marie l’Egyptienne se sauvant lui-même de surcroît. Dans sa retraite Saint Hilarion exorcisait les démons et a effectuer des guérisons miraculeuses (on fait même allusion à une résurrection), attirant ainsi plus de 300 disciples. Alors qu’il guérit un paralytique, on raconte qu’il prononça les paroles de Jésus :

« Lève-toi et marche ! ».

Il a également eu le don de prophétie. Les admirateurs commencèrent à troubler son recueillement, car son rayonnement était grand. Mais la foule voulait l’empêcher de partir. Il commença alors une grève de la faim et avec 40 moines, et partit pour Alexandrie, puis la Lybie et la Sicile. Là encore il était assiégé par une multitude innombrable d’admirateurs.Il gagna enfin la Dalmatie puis enfin Chypre où il passera les cinq dernières années de sa vie en paix.

Sa vie a été racontée par Saint Jérôme et Epiphane de Salamine et rendu populaire par « La légende dorée ». Saint Jérôme a écrit sa vie, et cite de lui beaucoup de faits merveilleux et des paroles pleines de la Sagesse divine. Au moment de mourir dans la paix du Seigneur, il s’anima contre lui-même:

« Il y a près de soixante-dix ans que tu sers Jésus-Christ. Et tu appréhendes encore la mort? »

Après sa mort sa dépouille resta encore intacte dix mois après, nimbée d’une odeur agréable, ce qui manifestait sa sainteté. Découvert en 1997 par les services des Antiquités de Gaza dans la localité de Nuseirat à 10 km au sud de Gaza, le monastère de Saint-Hilarion constitue l’un des plus grands monastères byzantins du Proche-Orient. C’est à cet endroit que le saint aurait été inhumé par son disciple Hésychius, suivant sa volonté explicite un temps ignoré.

Saint Hilarion est un Saint catholique fêté le 21 octobre.

Source : Toutes les prophéties

Publicités