L’AFP a publié une carte synthétique du confit syrien indiquant schématiquement les différents soutiens et oppositions entre les parties. Or, la Ve république apparaît explicitement comme soutien direct aux factions rebelles islamistes (Al Qaida, Al Nosra, etc) aux côté de ses alliés, le Qatar, la Turquie et l’Arabie Saoudite, ainsi que le maître américain. Faut-il y voir l’expression de l’incompétence notoire des rédacteurs de l’AFP ou bien une impossibilité factuelle de fuir davantage le réel ?

14034928_1078718115498075_427802703767404857_n

Par contre, il manque un acteur non négligeable : l’entité sioniste, dont le soutien à des groupes islamistes dans le sud de la Syrie, notamment en logistique et en soins, a été avéré depuis 2013 au moins par des très nombreuses sources, y compris sionistes.

Sources : Page AFP, Dailymail, JPost

Publicités