L’ex-tête de liste de la gauche dans le Grand-Est qui s’est maintenu au second tour des régionales contre l’avis de son parti a eu des mots crus contre le PS. Assurant avoir «niqué» le PS, il assure aussi qu’il emmerde la direction de Solférino. 

11145535fcbba77c0698f646eaf120e60e30fe03

Les propos ont été captés par les caméras du Petit Journal de Canal+ au lendemain du second tour des régionales ce dimanche. Dans son QG de campagne de Maizières-lès-Metz (Moselle), Jean-Pierre Masseret qui s’est maintenu contre l’avis de son parti qui avait appelé à voter à droite face au FN répondait aux journalistes. A une journaliste de la presse régionale, il a lancé: «je pense les avoir niqués» assure-t-il à propos de ses ex-amis socialistes, direction du PS et Valls compris. A Edouard Martin, député européen et ex-figure de Florange qui lui demandait s’il était convoqué à Solférino, M. Masseret lance qu’il «ne sait pas» mais surtout «qu’il les emmerde».

Source : Lor’Actu

Publicités