Les terroristes de l’État Islamique sont responsables de la propagation d’insectes « mangeurs de chair humaine » en Syrie, rapporte le Daily Mail en reprenant le journal Kurde le Croissant rouge. Les corps inanimés des victimes de la guerre civile qui moisissent dans les rues sont à l’origine de cette épidémie.

201511281492-full

Le groupe terroriste de l’État islamique est responsable de la propagation en Syrie de la leishmaniose, une maladie cutanée, qui se propage rapidement et peut provoquer la mort. « La propagation rapide de la leishmaniose est le résultat des actes abominables de l’État islamique qui tue des innocents et jette leur corp moisissant dans les rues », a déclaré la journaliste du Croissant rouge Dilqash Isa. Selon les défenseurs des droits de l’homme, plus de 500 cas de leishmaniose ont été recensés en Syrie depuis le début de l’année 2015.

Publicités