Mots-clefs

, , , ,

Ferrette, commune de 823 habitants dans le sud de l’Alsace, va voir sa population augmenter de 10 % avec l’arrivée de réfugiés en 2016. A partir de la mi-janvier entre 60 et 80 demandeurs d’asile vont s’installer dans la commune.

« Accueillir 60 à 80 personnes, c’est acceptable. Au-delà, non »

Ce mercredi, l’élu invite ses administrés à une réunion publique pour parler de l’arrivée des réfugiés. Seront également présents le sous-préfet d’Altkirch et le directeur d’Adoma, la société d’économie mixte qui va gérer l’accueil et l’hébergement des migrants. « Je vais rappeler que ce n’est pas la mairie qui a demandé d’accueillir les réfugiés. On nous l’a proposé sans nous donner l’impression que nous avions le choix », explique François Cohendet.

0ferrettedsc_7930_20130727_19964

Si sur les réseaux sociaux, certains se déchaînent contre ces arrivées, le maire de Ferrette François Cohendet reçoit lui « beaucoup d’échos encourageants.

Lire la suite sur 20 Minutes

Publicités