Mots-clefs

, , , , ,

La conseillère municipale socialiste Pernelle Richardot avait suivi les consignes de son parti en refusant de suivre la liste jusquauboutiste de Pierre Massenet aux élections régionales afin de faire barrage au Front National et de reporter les voix de gauche vers le très libéral Philippe Richert. Richardot se retrouve néanmoins élue du nouvel conseil eurorégional de « l’ALCA » au terme d’une invraisemblable irrégularité qui suscite de très nombreuses critiques dans la région.

A tel point que le huninguois Patrick Striby, membre du Parti Radical, a lancé une pétition pour obtenir la démission de Pernelle Richardot :

Élue dimanche soir à « l’insu de son plein gré », on apprend aujourd’hui que l’élue de Strasbourg siègera tout de même au sein de la nouvelle assemblée, « poussée » par ses amis du Conseil fédéral du Bas-Rhin du Parti socialiste. Ce type de comportement éloigne les citoyens de la politique. Il est immoral et antidémocratique. Alors tous ensemble, demandons lui de démissionner.

Une réclamation largement relayée dans les médias régionaux. Il faut dire que Pernelle Richardot avait elle-même mené la « fronde » anti-Massenet -un des rares hommes politiques à s’être tenu dignement durant cette campagne électorale- en allant déposer la liste des 71 colistiers démissionnaires au nom du « pacte républicain ».

richardot

De son côté, Pernelle Richardot assure sur France Bleu :

« J’ai une responsabilité, c’est de maintenir la maison socialiste debout. Je n’ai pas de leçons de socialisme ou de militantisme à recevoir, je n’ai pas failli dans les engagements qui sont les miens. »

Alors que de l’avis de la plupart des observateurs, les élections régionales ont révélé une lassitude et un rejet de plus en plus répandu des partis, mais surtout des systèmes politiques oligarchiques, dont les super-régions sont l’illustration la plus contemporaine, le scandale provoqué par la drôle d’élection d’une colistière démissionnaire ne fait que conforter les opinions sereins d’une partie grandissante et de plus en plus organisée des français.

Source : France 3 Alsace – France TV

 

Publicités