Mots-clefs

, , , ,

Après la tragédie de Tel Tamer cette semaine dans le nord-est de la Syrie, c’est la ville de Homs, dont la communauté chrétienne prépare en ce moment les réjouissances de Noël, qui a été frappé par un attentat rebelle qui a fait près d’une vingtaine de morts et de 64 blessés, toutes victimes civiles, notamment dans le quartier alaouite.

Selon le gouverneur Barazi, « un camion piégé avec 150 à 200 kg d’explosifs a explosé près de l’hôpital al-Ahli » dans ce quartier.

Le gouverneur a précisé que d’importantes pertes humaines et matérielles étaient à déplorer « à cause de la proximité de l’explosion d’un restaurant qui contenait des bombonnes de gaz« .

« L’explosion était terrifiante et elle a créé un énorme cratère. Des parties de corps gisaient par terre et les gens couraient dans tous les sens« , a témoigné une habitante de Homs de 28 ans, qui se trouvait près du lieu de l’attentat.

Cet attentat a eu lieu alors que des camions d’approvisionnement de l’ONU s’apprêtaient à entrer dans le quartier de Waer, dans le nord-ouest de la ville.

En début de semaine, des centaines de rebelles islamistes avaient quitté Waer, dernier quartier qu’ils contrôlaient à Homs, en vertu d’un rare accord de cessez-le-feu supervisé par l’ONU, ouvrant ainsi la voie à une reprise totale de cette grande ville par le gouvernement syrien. Ce dernier avait sagement obtenu de faire évacuer pacifiquement les factions rebelles des quartiers à risques atténuant les souffrances de la population.

S’agit-il d’un acte déloyal de la part de ces rebelles après leur évacuation de la ville ? Il semble que la rébellion islamiste soutenue par l’OTAN, l’Arabie Saoudite et leurs alliés, se soit lancée depuis plusieurs semaines dans une vague d’attentats contre les populations civiles syrienne en cette période de l’Avent. Certaines sources sur place nous informent toutefois que l’état islamique aurait revendiqué cet attentat.

La colère est grandissante dans la population de Homs face à cette vague d’attentats meurtriers de la part de la rébellion. Cet après-midi, certains citoyens se sont rassemblés pour crier leur colère contre le gouverneur de la province, accusé ne pas faire suffisamment pour la sécurité de la ville. Il faut considérer néanmoins que la province de Homs est particulièrement touchée par la rébellion islamiste depuis le début du conflit.

12342312_1119923491359296_4843062002907843386_n 12342472_1119989961352649_1754455271092895987_n 12342641_864110553704434_8566343877556738961_n 12360011_864110513704438_4742742442243092360_n 12360157_864110437037779_2399957269677159587_n

On nous rapporte également la mort tragique de cette mère qui venait de retrouver son fils, lequel était tout juste revenu du siège de Qweires. Ils n'étaient pas vus depuis presque trois ans.

On nous rapporte également la mort tragique de cette mère qui venait de retrouver son fils, lequel était tout juste revenu du siège de Qweires. Ils n’étaient pas vus depuis presque trois ans.

12373164_1119923144692664_3121093003664057989_n 12376121_1119923601359285_5604279454963053873_n

Nos prières vont aux citoyens syriens et aux familles touchées par ce terrible drame.

~ A r g e n t i n a t ~

Publicités