Mots-clefs

, , , , , , ,

Sur le site du Nouvel Obs, Thierry Lecoquierre, médecin au Havre, appelle au viol de masse des « sympathisantes FN » dans une tribune libre, retirée depuis mais conservée par des internautes dont voici la capture d’écran.

Note d’Argentinat : D’un point de vue littéraire, il s’agit d’un texte indigeste qui reprend la prose limitée et enfantine du populisme anti-français. Toutefois, il révéle deux faits intéressants :

  • Le racisme que se permettent généralement les « antifascistes » de souche pour « argumenter » contre ce qu’ils estiment être l’extrême-droite : afin de justifier leur haine d’eux-mêmes, ils n’hésitent pas à utiliser des qualificatifs racistes pour désigner leurs amis de la diversité « blacks, nègres, bougnoules »…
  • Car en effet, il s’agit le plus souvent dans ce type de réaction hystérique anti-FN, d’une profonde détestation de soi, en plus d’une indigence intellectuelle qui relativise les capacités morales et cérébrales requises pour obtenir le diplôme de médecine.

wtJYvn8

Publicités