Mots-clefs

, , , , , ,

Nouvel épisode honteux pour le régime républicain. Moins de deux jours après avoir joué des muscles en promettant de bombarder la Syrie, le gouvernement annonce désormais que l’armée de l’air est à court de bombes. Depuis le début de l’opération Chammal en 2014, l’armée française aurait propulsé environ 680 bombes sur l’état islamique. Hormis les faibles résultats de ces frappes, il faut se demander comment peut-il être possible que l’armée française se trouve à court de munitions pour ses chasseurs ?

gbu-3120jdam

Cela signifie-t-il qu’en cas d’une attaque surprise de colonnes islamistes surgies soudainement des épaisseurs hypocrites de la société post-bataclan, le pays ne pourrait même pas compter sur l’appui aérien de ses chasseurs ? Nous exagérons le trait, bien sûr. Mais à peine.

Le France se trouve dans un état de vulnérabilité qui ne peut être comparé qu’avec celui de 1939, quand après avoir pendant dix ans désarmé et appauvrie humainement l’armée française, la IIIe république du Front Populaire avait conduit le pays au cataclysme et à la honte.

Comme à l’occasion des opération de l’armée française au Mali contre AQMI (le ministère de la défense avait alors été contraint de louer des engins de transport aérien aux américains, faute d’équipement), le ministère est désormais misérablement réduit à lancer des commandes d’urgence auprès d’entreprises américaines d’armement, dont la livraison n’est pas prévue avant la fin de l’année 2016, dans plus d’un an.

Mais tout de même, comment se fait-il que l’aviation française en soit au point de ne plus disposer de munitions ? Une partie de l’explication est bien simple, et même peu surprenante. Une partie de ces bombes GBU ont tout simplement été vendues à l’Arabie Saoudite[1]. Mais, nous rapporte Le Parisien, « la France va devoir faire preuve de patience. Les Etats-Unis pourraient mettre du temps avant de livrer puisqu’ils se sont engagés à fournir 8000 bombes à… l’Arabie saoudite », laquelle massacre actuellement les chiites du Yémen et finance de façon notoire les mouvements islamistes en Syrie et en Irak.

~ A r g e n t i n a t ~

[1] http://www.leparisien.fr/faits-divers/lutte-contre-daech-la-france-a-court-de-bombes-04-12-2015-5339871.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F

Publicités